Nortel à la recherche de son futur patron

 |  | 234 mots
Deux semaines après l'annonce d'un sévère plan social et au moment où le groupe navigue dans l'incertitude, Nortel Networks vient de perdre son directeur général. Le numéro deux du groupe, Clarence Chadran, a donné sa démission avec effet immédiat, et ce pour raisons médicales. Employé par le groupe depuis 15 ans, il était présenté comme le successeur naturel de l'actuel PDG, John Roth, qui doit prendre sa retraite en avril 2002.Ce dernier s'est voulu rassurant et a précisé qu'il faisait de la recherche de son successeur une priorité, de façon à assurer le passage de relais le mieux possible. Un appel à candidatures a été immédiatement lancé. Il s'agit d'un coup dur pour le groupe qui a publié à la fin du mois dernier des résultats fortement dégradés pour le premier trimestre 2001, doublés d'un plan drastique de réduction des coûts. Le groupe avait annoncé 5.000 suppressions d'emplois supplémentaires, portant à 20.000 le nombre de licenciements pour le premier semestre 2001. Nortel n'avait pas donné de prévisions pour le deuxième trimestre de l'exercice financier en cours, invoquant l'incertitude économique. Son directeur général, John Roth, interrogé par Reuters, avait néanmoins estimé que le deuxième trimestre pourrait être meilleur que le premier, en raison de la hausse des taux d'utilisation des réseaux de télécommunications.latribune.fr

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :