Orange finit sous son cours d'introduction

 |  | 320 mots
Orange n'a pas fait d'étincelles pour sa première journée de cotation à la Bourse de Paris mardi. L'action de la filiale de téléphonie mobile de France Télécom s'est établie à 9,90 euros lors des premiers échanges à 14 heures et s'est effritée jusqu'à 9,40 euros à la clôture. Le titre finit ainsi en deçà du prix fixé pour les particuliers (9,50 euros) et en baisse de 6% par rapport au prix retenu ce matin pour les investisseurs institutionnels (10 euros). L'action Orange est restée très entourée avec près de 2,5 millions de titres échangés au cours de l'après-midi.Cet accueil réservé des investisseurs s'est ressenti sur le titre France Télécom qui a dégringolé de 6,31% pour finir sous les 80 euros, à 78,7 euros. Un plus bas depuis 16 mois. L'opérateur accuse aujourd'hui un recul de plus de 14% depuis le 1er janvier, après avoir déjà abandonné plus de 30% en 2000.D'après France Télécom, le produit brut de l'introduction d'Orange va s'établir entre 6,3 et 7,2 milliards d'euros, selon que les banques exerceront ou non leur option de surallocation. Les fonds récoltés dans le cadre de l'émission d'obligations échangeables en actions Orange devraient pour leur part s'élever entre 2,7 et 3,1 milliards d'euros. C'est donc un montant total compris entre 9 et 10,3 milliards d'euros qui sera levé par France Télécom. Ces fonds ne seront pas de trop pour l'opérateur qui s'est engagé à réduire drastiquement sa dette de 60 milliards d'euros à fin 2000. De plus, France Télécom doit racheter à Vodafone ses propres titres détenus par l'opérateur britannique depuis l'acquisition d'Orange cet été.Le placement des actions Orange a été sursouscrit 2,6 fois sur la base des 633 millions de titres émis dans le public. 1,4 million d'investisseurs individuels ont participé à l'opération. France Télécom a donc atteint son objectif d'attirer un million de particuliers pour l'offre Orange.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :