Virgin aurait choisi Sprint pour s'implanter aux Etats-Unis

 |   |  212  mots
Virgin, l'opérateur de téléphonie mobile de Richard Branson, choisit l'opérateur américain Sprint Corp pour se lancer à l'assaut du marché nord-américain du téléphone portable a indiqué Reuters dimanche en fin d'après-midi, citant des sources proches du dossier. Sprint aurait ainsi battu ses concurrents, notamment le géant des communications AT&T, pour la fourniture du réseau nécessaire à un service de téléphonie mobile Virgin, sur le modèle de Virgin Mobil créé au Royaume-Uni et désormais étendu à l'Australie. Le marché américain du téléphone portable est encore plein de promesses puisque seulement 40% de la population est équipée, contre 70% en Europe. De source professionnelle, on précise qu'une coentreprise à parts égales entre Virgin et Sprint devrait être annoncée d'ici quelques semaines. Un porte-parole de Virgin s'est néanmoins refusé à confirmer l'existence d'un tel accord avec Sprint. "Nous avançons dans nos discussions aux Etats-Unis et nous espérons être en mesure d'annoncer un accord prochainement", a-t-il déclaré à Reuters. Richard Branson devrait verser environ 10 millions de livres sterling, soit 13,82 millions de dollars, dans la coentreprise, selon cette même source, mais l'investissement pourrait ultérieurement coûter un milliard de dollars aux deux partenaires. Avec Reute

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :