Les PME, avenir des sites d'enchères pour Forrester

 |  | 292 mots
Le marché européen des enchères en ligne devrait être multiplié par huit d'ici 2005, mais les petites et moyennes entreprises seront le véritable moteur de cette croissance, prévoit le cabinet d'études américain Forrester Research.Le cabinet américain chiffre à 1,13 milliard d'euros la valeur totale des biens et services vendus aux enchères sur Internet en 2001, le B2C (business to consumer) représentant les deux tiers des transactions, précise Hellen Omwando, analyste chez Forrester. D'ici 2005, poursuit-elle, les transactions entre particuliers devraient enregistrer une croissance annuelle moyenne de 43%, pour passer de 706 millions à 4,2 milliards d'euros."Mais alors que le marché des enchères en Europe pour les 72 millions de consommateurs connectés est déjà verrouillé par eBay, iBazar et QXL, les maisons d'enchères en ligne européennes ont choisi la mauvaise cible, estime l'analyste. Les neuf millions de petites et moyennes entreprises d'Europe offrent aux sites d'enchères l'occasion de se différencier, d'augmenter leur chiffre d'affaires, d'élargir le marché et d'améliorer la liquidité".Forrester estime que les PME peuvent se tourner vers les enchères pour l'achat de biens non-stratégiques, comme les meubles, les fournitures ou la papeterie, des achats occasionnels comme des véhicules d'entreprises. L'étude estime que les grands portails Internet - comme Yahoo! ou Terra Lycos - disposent de la plateforme technologique nécessaire pour toucher les PME mais qu'il leur manque la crédibilité nécessaire pour développer les enchères. Le cabinet considère que ces acteurs doivent s'associer à des intervenants déjà établis sur le marché de l'approvisionnement des PME. Parallèlement, certaines places de marché de petite taille pourraient tirer leur épingle du jeu en s'associant avec des regroupements d'entreprises à l'échelon local.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :