Tellabs n'échappe pas à la baisse de la demande

Sur un marché des télécoms en pleine déprime, Tellabs ne déroge pas à la règle. Le fabricant d'équipements de télécommunications a, à son tour, publié un profit-warning, annonçant qu'il ne tiendrait pas ses objectifs de chiffre d'affaires et de résultats pour le premier trimestre, en raison de ventes décevantes et du démarrage plus lent que prévu de ses nouveaux produits.La société, qui tablait initialement sur un bénéfice par action de 39 cents, a ramené cette prévision dans une fourchette de 35 à 38 cents. Le chiffre d'affaires trimestriel, lui, devrait se situer entre 830 et 865 millions, contre une fourchette initiale de 865 à 890 millions.La croissance des ventes dans l'optique - principale source de revenus du groupe - reste forte, explique Tellabs, mais la gamme Cablespan, qui permet l'acheminement du trafic voix et données sur des réseaux de télévision câblée, enregistre une croissance ralentie. Et cette tendance ne devrait pas être modifiée au cours des prochains mois. "Au cours des deux prochains trimestres, [les clients] n'auront plus pour priorité de construire des infrastructures, mais de gagner de nouveaux abonnés", a expliqué le directeur général de Tellabs, Dick Notebaert, lors d'une conférence téléphonique.D'autre part, les premières ventes de la nouvelle gamme de commutateurs optiques de Tellabs, baptisée Titan 6500, ne devraient être signées qu'au deuxième trimestre, et non au premier, comme prévu initialement. A la mi-séance sur le Nasdaq, l'action Tellabs cédait 0,82% à 45,3125 dollars.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.