Les valeurs télécoms respirent après une semaine tumultueuse

La tempête boursière qui s'est abattue sur les valeurs télécoms prendrait-elle fin? Après plusieurs séances consécutives de repli -la déroute boursière a culiminé vendredi avec le profit warning lancé par Motorola- les principales valeurs télécoms de la cote parisienne ont nettement rebondi lundi. L'indice Euro Stoxx des télécommunications s'est adjugé 3,6% après avoir dégringolé de plus de 20% en un mois.Au cours de la séance, Alcatel a gagné jusqu'à 7,5% atteignant un plus haut à 45,7 euros. A la clôture, la valeur signe un gain plus modeste, soit +3,53% à 44 euros. La chute du titre avait été particulièrement violente ces derniers jours, la valeur s'est notamment effondrée de 7,61% vendredi. Dégradée par de nombreux bureaux d'études, l'action Alcatel a subi de plein fouet l'avertissement de Motorola qui a annoncé vendredi en début d'après-midi qu'il n'atteindrait pas ses objectifs de croissance et de résultats pour le premier trimestre 2001 en raison de la faiblesse de ses entrées de commandes. Dans une étude publiée vendredi, le bureau d'analyse Global Equities affirme cependant qu'en dépit des incertitudes pesant sur l'industrie des télécoms, Alcatel est "bien armé pour respecter la majeure partie de ses engagements". Principale raison de l'optimisme du bureau d'études : la faible exposition d'Alcatel sur le marché nord-américain, notamment sur les secteurs les plus sensibles, celui des transmissions optiques de données et celui des infrastructures mobiles.Sur le compartiment étranger de la Bourse de Paris, les équipementiers télécoms Nokia et Ericsson signent une très belle performance. Nokia s'est envolé en effet de 6,72% à 25,08 euros tandis qu'Ericsson a grimpé de 7,31% à 9,25 euros.Du côté des opérateurs, France Télécom s'adjuge la plus belle progression du CAC 40 avec un gain de 5,08% à 67,25 euros, ramenant son recul depuis le début de l'année à 26,86%.latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.