McDonald's victime de la "vache folle"

La maladie de la vache folle commence à faire des ravages aussi de l'autre côté de l'Atlantique. Première victime : McDonald's. Le numéro un mondial de la restauration rapide vient d'annoncer qu'il revoyait à la baisse de 4 à 5% ses prévisions de résultat par action (à taux de change constants) pour l'ensemble de l'exercice 2001, "principalement" à cause des problèmes rencontrés en Europe."Les effets des craintes des consommateurs concernant l'approvisionnement de viande de boeuf en Europe ont duré plus longtemps que nous ne l'anticipions", a ainsi déclaré le PDG de McDonald's, Jack Greenberg. A l'occasion de la présentation de ses résultats 2000, le groupe avait annoncé tabler sur un bénéfice net par action (BNPA) compris entre 1,60 et 1,65 dollar à taux de change constant. Cet objectif est désormais revu à la baisse de 4 à 5% prévient McDonald's dans un communiqué. Au premier trimestre, le BNPA devrait être situé entre 29 et 30 cents (30-31 cents à taux de change constants) au lieu des 32 cents attendus par First Call.A Wall Street, la sanction ne s'est pas fait attendre. L'action McDonald's a chuté de 5,2% à 26,33 dollars dès l'ouverture des échanges avant de limiter quelque peu ses pertes par la suite. En milieu de séance, l'action cote 26,92 dollars (-3,17%).C'est dans les derniers mois de l'année 2000 que le groupe de restauration rapide a commencé à percevoir un déclin de ses ventes en Europe, et ce en dépit des interventions répétées du groupe sur la qualité de ses produits, la viande de boeuf issue de la masse musculaire n'étant pas exposée à l'ESB (Encéphalopathie Spongiforme Bovine). McDonald's a ajouté avoir pris plusieurs mesures pour combattre la baisse de ses recettes sur le Vieux Continent, s'efforçant notamment à diversifier ses menus.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.