DoCoMo prépare la 4ème génération de téléphone mobile

Selon le journal, l'opérateur a opté pour un passage aux capacités de transmission maximum à l'horizon 2006, alors que les analystes estimaient que la transition entre troisième et quatrième générations n'aurait pas lieu avant 2010. En occupant le terrain longtemps avant ses concurrents, NTT DoCoMo souhaite imposer de facto sa propre norme technologique en tant que standard mondial, explique le quotidien en citant des sources industrielles.L'opérateur a annoncé le lancement de la troisième génération de téléphonie mobile (3G) pour le mois de mai, ce qui ferait du Japon la première zone-test pour les services à haut débit. Les capacités de transmission de cette technologie devraient permettre notamment l'apparition de la vidéo sur les portables.La quatrième génération, dont la bande passante de 20 megabits par seconde sera dix fois plus large que celle de la génération précédente et près de 2.000 fois plus performante que les technologies actuelles, fera des téléphones portables de véritables outils multimédias capables par exemple de transmettre et de recevoir des images vidéos en haute résolution.DoCoMo avait annoncé en décembre son intention de s'associer à Hewlett-Packard Co pour explorer le domaine des applications multimédia destinées aux réseaux de quatrième génération. Son concurrent Japan Telecom Co Ltd a récemment fait savoir que ses propres services 3G ne verraient pas le jour avant juin 2002.Vingt millions d'abonnés ont d'ores et déjà accès au Web grâce à la technologie i-mode lancée il y a tout juste deux ans par DoCoMo. Avec Reute

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.