Alcatel, Nokia et Nortel construiront le réseau UMTS de SFR

Alcatel, Nokia et Nortel Networks se partageront le gâteau de la construction du futur réseau mobile de troisième génération de SFR, a confirmé la filiale mobile de Vivendi Universal. Les trois équipementiers ont annoncé qu'ils livreraient des solutions UMTS permettant des services multimédias à haut débit comme la vidéoconférence, le streaming vidéo, le téléchargement de morceaux de musique ou la messagerie unifiée. Ils n'ont donné aucun détail financier. SFR, de son côté, a simplement confirmé la signature de lettres d'intention avec les trois groupes et s'est refusé à chiffrer l'investissement prévu.Alcatel souligne dans un communiqué qu'il fournira ses solutions de commutation permettant de gérer un million d'appels simultanés et des services multimédias mobiles. Nortel pour sa part, a indiqué avoir été retenu pour construire le réseau UMTS à Paris. Enfin, Nokia assure que l'opérateur sera le premier sur le marché français avec toute une palette de nouveaux services.SFR, contrôlé à 80% par Cegetel - détenu majoritairement par Vivendi Universal - et à 20% par Vodafone , est l'un des deux candidats, avec France Télécom Mobiles, à une licence UMTS en France. Le gouvernement devrait signer les attributions de licences dans les prochaines semaines. Selon des experts, la mise en place d'un réseau UMTS coûterait 5 milliards d'euros dans un pays comme la France, sans compter le coût d'acquisition de la licence.Les services UMTS doivent démarrer en principe en 2002 mais des retards dans la livraison de terminaux pourraient contraindre les opérateurs à attendre 2003, voire 2004.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.