Zodiac maintient ses objectifs pour 2001

 |  | 370 mots
Après un excellent exercice 1999/2000 -le groupe avait vu croître ses revenus comme ses résultats de 50%-, Zodiac poursuit sur sa lancée. Au premier semestre de son exercice 2000/01 clos fin février, le fabricant d'équipements aéronautiques a enregistré une hausse de 26% de son bénéfice avant amortissement des écarts d'acquisitions (AEA) à 38,3 millions d'euros. Sur la période, le chiffre d'affaires du groupe s'établit à 685,6 millions d'euros contre 503,8 millions d'euros un an plus tôt, soit une hausse de 36%. Cette forte progression résulte de la consolidation sur les deux trimestres d'Intertechnique, racheté par le groupe en novembre 1999. Cette acquisition revêt un intérêt stratégique majeur. Avec Intertechnique, Zodiac accède en effet à un portefeuille d'équipements aéronautiques «actifs » comme la gestion de l'oxygène, de la puissance électrique ou les systèmes de freinage, les activités de Zodiac comprenant essentiellement des équipements passifs. Le groupe a également bénéficié de la hausse du dollar. Ainsi à périmètre et taux de change constants, le chiffre d'affaires progresse de 8,3%.Hormis la contribution significative d'Intertechnique au résultat, Zodiac a profité de la performance de ses branches aéronautiques. La division équipements aéronautiques (systèmes d'évacuation d'urgence et d'aérofreinage, airbags...) enregistre la plus forte progression, soit une croissance de 58% de son résultat AEA. Les activités équipements aviation de ligne (sièges, systèmes sanitaires...) enregistrent pour leur part une progression de 11,6% de leur résultat (16,6 millions d'euros).Particulièrement confiant sur la bonne tenue du secteur aéronautique au cours des prochaines années, notamment dans l'aéronautique civile qui connaît une croissance annuelle de l'ordre de 13%, Zodiac a confirmé ses objectifs pour l'ensemble de l'exercice. Le groupe compte atteindre une croissance organique de 7 à 8 % cette année au lieu des 4 % enregistrés en 1999/2000. Le résultat avant amortissement des survaleurs devrait être compris entre 83,8 et 91,5 millions d'euros, soit une croissance de 18% en milieu de fourchette.En Bourse, les investisseurs ont eu tôt fait de saluer les résultats du groupe. L'action Zodiac a bondit de 6,16% à 248 euros vendredi, ramenant son recul depuis le début de l'année à moins de 16%.Hélène Mazie

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :