Gameloft diminue sa prévision de chiffre d'affaires de 60%

 |  | 311 mots
La société de jeux en ligne Gameloft.com va payer un lourd tribut au recul de la publicité sur Internet. Le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 1,54 million d'euros au cours du premier semestre de son exercice 2000/01, clos au 31 août."Bien qu'en progression sensible, la croissance de l'activité n'atteint pas le niveau escompté", souligne le groupe dans un communiqué. Selon Gameloft, l'écart est imputable à la faiblesse actuelle du marché de la publicité sur Internet. Les recettes publicitaires sont en effet cruciales pour la société puisqu'elles représentent 73% de ses revenus. Dans un tel contexte, la société revoit à la baisse ses objectifs de croissance pour l'ensemble de l'exercice et annonce tabler désormais sur un chiffre d'affaires annuel de 4,57 millions d'euros au lieu des 11,43 millions d'euros précédemment annoncés. Gameloft, qui anticipe un niveau de pertes plus important que prévu, entend également mettre sur pied un plan drastique de réduction de ses dépenses, cette restructuration devant permettre de réduire ses frais fixes de moitié. "La société a décidé de réduire sensiblement ses activités à faible rentabilité et de se concentrer sur ses segments les plus porteurs", ajoute le groupe. Ces segments de croissance concernent au premier chef la filiale française Jeuxvideo.com et la gamme de jeux destinés aux décodeurs. Anticipant que le nombre de décodeurs devrait atteindre 35 millions à la fin de l'année contre 24 millions fin 2000, Gameloft nourrit l'ambition de devenir leader des jeux pour décodeurs de nouvelle génération.En Bourse, la sanction est sévère. Réservée à la baisse dès l'ouverture, l'action Gameloft a plongé de 16,21% sur la séance de mercredi pour finir à 3,1 euros. Depuis son introduction au Nouveau Marché de la Bourse de Paris en juin 2000, la valeur a perdu 63%.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :