Radiall touché par le ralentissement du marché des mobiles

Comme il l'avait annoncé en mars dernier au moment de la présentation de ses résultats annuels, Radiall commence à souffrir du ralentissement du marché des télécoms et enregistre un tassement de son activité au premier trimestre.Sur les trois premiers mois de l'année, Radiall a réalisé un chiffre d'affaires de 68,9 millions d'euros, soit 20,2% de mieux que les 57,3 millions d'euros enregistrés au premier trimestre 2000. Le groupe "continue de bénéficier des fortes entrées de commandes de la fin 2000 et d'un impact positif des taux de change pour 1,3 million d'euros", précise-t-il. Hors effet de change, la progression des ventes du premier trimestre s'établit à 17,9%. Une croissance satisfaisante mais qui marque une rupture par rapport aux trimestres précédents. Sur l'ensemble de l'année 2000, la progression des revenus du groupe, hors effet de change, a atteint en effet plus de 40%.Ce ralentissement de l'activité est imputable à la contraction de la demande du marché des télécommunications, notamment "au ralentissement sensible des investissements des opérateurs en téléphonie mobile", explique Radiall dans son communiqué. "Le niveau d'entrée de commandes dans ce secteur reste modéré et est en retrait par rapport à la même période de 2000", ajoute le groupe. Radiall fabrique des composants électroniques, principalement des connecteurs, destinés aux applications de la communication sans fil, aux réseaux haut débit en fibre optique, ainsi qu'aux équipements électroniques aéronautiques. Son principal marché est l'industrie des télécommunications qui représente environ 65% de son chiffre d'affaires et rend la société particulièrement exposée à un retournement de cycle sur ce secteur. En revanche les marchés de l'aéronautique et des réseaux hauts débits restent en forte croissance et enregistrent une progression de leur chiffre d'affaires trimestriel respectif de 21% et 58% ce qui permet de compenser partiellement la baisse de la téléphonie mobile.Confronté à un manque de visibilité sur son principal marché, Radiall se veut prudent pour 2001 et anticipe un chiffre d'affaires annuel proche de celui de 2000, soit 254,4 millions d'euros.A la Bourse de Paris, l'action Radiall gagne près de 2% à 98,9 euros en début d'après-midi. Le titre, dont la valorisation a plus que doublé en 2000, affiche néanmoins un recul de plus de 45% depuis le début de l'année.latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.