Deutsche Telekom révise en baisse son bénéfice 2000

Deutsche Telekom a revu en baisse son bénéfice net 2000, de 7,4 à 5,9 milliards d'euros, à la suite d'une réévaluation à la baisse de son portefeuille immobilier. Cette correction de 2 milliards d'euros avant impôts, a été passée dans les comptes du quatrième trimestre.Le groupe a procédé à cette réévaluation car il s'apprête à accélérer ses cessions d'actifs immobiliers, dont la valeur totale est désormais évaluée à 17,2 milliards d'euros. La vente d'une partie de ces actifs vise évidemment à réduire l'endettement du groupe, plombé par les importantes acquisitions réalisées ces derniers mois et qui atteint désormais 56 milliards d'euros. C'est dans le même but que Deutsche Telekom a confirmé la mise en vente, au premier trimestre, de sa participation de quelque 10% dans la compagnie de télécommunications américaine Sprint à travers une offre publique de vente. Deutsche Telekom a fait cette annonce au même moment que Deutsche Telekom, qui possède une participation équivalente dans l'opérateur américain. Les 76,2 millions de titres Sprint que mettra en vente l'opérateur allemand, auxquels s'ajoutera éventuellement une clause de surallocation de 11,2 millions de titres, représentent une valeur totale de 2 à 2,1 milliards de dollars au cours actuel, précise le groupe.Ce programme de cessions ne fera que complèter celui, très important, engagé sur l'exercice 2000, qui a généré des gains exceptionnels d'environ 11 milliards d'euros. Ceux-ci incluent la vente des parts de DT dans l'opérateur international Global One (2,9 milliards) et dans l'italien Wind (2,3 milliards), la vente de participations dans deux de ses réseaux régionaux de télévision câblée (2,96 milliards avant impôts) et les recettes tirées de l'entrée en Bourse de sa filiale internet T-Online au printemps dernier (2,7 milliards d'euros).De l'avis de plusieurs analystes, le groupe a essuyé une perte nette d'un milliard d'euros au quatrième trimestre 2000, notamment dans sa division de téléphonie fixe et dans la téléphonie mobile.A la Bourse de Francfort, Deutsche Telekom cédait 5,08% en fin de journée à 25,39 euros. Le titre a inscrit en séance un nouveau plus bas sur deux ans, à 24,80 euros. avec AFP

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.