Les rumeurs d'alliance avec Wal-Mart font bondir Amazon

 |  | 234 mots
Lecture 1 min.
En hausse de 20% à l'ouverture du Nasdaq à 12,37 dollars, Amazon profitait à plein des informations publiées dimanche dans un quotidien britannique selon lesquelles il discuterait d'une alliance avec Wal-Mart.Ce rapprochement, qui pourrait être annoncé dans moins de six semaines, serait selon le Sunday Times, en voie de finalisation. Amazon deviendrait l'un des principaux fournisseurs de Wal-Mart pour ses activités de commerce électronique. Amazon bénéficierait notamment d'une présence de sa marque dans les quelque 4.500 points de vente de Wal-Mart.L'accord prévoierait également l'injection de liquidités de Wal-Mart dans Amazon et un reversement à Amazon d'un pourcentage des ventes réalisées par le biais de Wal-Mart. Alors que les deux groupes se sont refusé pour l'instant à tout commentaire, l'information intervient quelques jours après l'annonce par Wal-Mart de la suppression de 10% des effectifs de sa filiale Walmart.com. Le groupe entend officiellement concentrer ses investissements sur les aspects technologiques de son site, au détriment du marketing. Pour sa part, Amazon a annoncé en janvier le licenciement de 15% de ses effectifs, soit 1.300 personnes, et la fermeture de l'un de ses sites logistiques. Ces mesures de réduction des coûts n'ont pas suffi à enrayer la chute de l'action Amazon : à 10 dollars en clôture vendredi soir, le titre était proche de son plus bas niveau depuis plus de deux ans. Il a perdu près de 87% depuis son record de décembre 1999.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :