Motorola supprime 4.000 emplois dans les semi-conducteurs

 |  | 386 mots
Motorola va supprimer 4.000 emplois sur 34.000 cette année dans sa division semi-conducteurs pour réduire les coûts, a confirmé vendredi Fred Shlapak, directeur de Motorola SPS. Les contrats temporaires seront les premiers concernés par cette réduction de postes, les départs volontaires et les départs en retraite seront également encouragés."La situation de chacune de nos unités a été examinée afin de réaliser les ajustements nécessaires à cette division pour atteindre ses objectifs", a expliqué Fred Shlapak. "Les licenciements sont toujours douloureux mais ils sont inévitables quand la réduction des coûts est nécessaire", a ajouté le directeur de Motorola SPS. La branche semi-conducteurs du groupe emploie un peu moins d'un quart des effectifs totaux de Motorola et génère 20% de son chiffre d'affaires. Le groupe, qui se classe au sixième rang mondial pour la production de puces, n'est évidemment pas épargné par le ralentissement général du secteur : selon le cabinet d'études Gartner Group, la croissance des ventes de semi-conducteurs ne devrait pas dépasser 32,3% cette année, contre 38,6% l'an dernier. C'est la conséquence du ralentissement des marchés grands consommateurs de puces, qu'il s'agisse de la téléphonie, des réseaux de télécommunications ou de l'automobile.Les réductions d'effectifs toucheront l'ensemble des implantations mondiales de Motorola SPS. Le plan de réduction des coûts prévoit par ailleurs une réduction des investissements et des frais d'exploitation. Le mois dernier, en commentant les résultats en baisse de l'entreprise pour le dernier trimestre 2000, Robert Growney, le PDG de Motorola avait annoncé des mesures "pour améliorer le contrôle des dépenses" et renouer avec la croissance du bénéfice. Le groupe a déjà annoncé la fermeture de sa dernière usine de téléphones mobiles implantée aux Etats-Unis, décision qui supprimera 2.500 emplois. Pour le quatrième trimestre 2000, Motorola a annoncé un bénéfice net de 335 millions de dollars, en baisse de 41% sur les 564 millions réalisés durant la même période de l'année précédente.Sur le New York Stock Exchange, l'action Motorola a terminé vendredi soir en recul de 4,64% à 18,90 dollars. Le titre valait plus de 50 dollars il y a un an.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :