Atos plonge en Bourse malgré la confirmation de ses objectifs

Pour sa première année d'existence, la société de services informatiques Atos Origin, issue l'été dernier de la fusion entre Atos et la filiale de Philips, Origin, a enregistré un bénéfice net de 70,5 millions d'euros pour 2000, a-t-elle annoncé. Un retrait de 34,2% sur les chiffres pro-forma de 1999.Déjà connu, le résultat d'exploitation s'élève à 175 millions d'euros (-23,6%) pour un chiffre d'affaires de 2,83 milliards d'euros. Atos Origin a été frappé de plein fouet par le ralentissement des services informatiques au premier semestre 2000, soit l'effet "post Bogue de l'an 2000" caractérisé par une contraction des dépenses d'investissements des entreprises dans les services informatiques. Résultat : la SSII a vu sa marge opérationnelle chuter à 6,2% contre 9% pour Atos seul en 1999.La situation s'étant améliorée au cours des derniers mois de l'année 2000, Atos Origin prévoit d'améliorer sa rentabilité cette année. La marge opérationnelle devrait revenir à 8% pour un chiffre d'affaires en croissance de 10%, a indiqué le groupe, confirmant ainsi les prévisions annoncées au mois de février à l'occasion de la sortie des résultats provisoires. Pour Bernard Bourigeaud, Président du directoire, de tels objectifs sont fiables. Ce dernier a déclaré à Reuters qu'Atos bénéficiait "d'une meilleure visibilité" que ses concurrents pour l'exercice en cours car la moitié de l'activité est récurrente et les carnets de commandes bien garnis. Interrogé sur l'éventuel impact du ralentissement économique américain sur l'activité d'Atos en 2001, M. Bourigeaud l'a minimisé, indiquant qu'Atos Origin ne réalisait que 6% de son CA total outre-Atlantique.Ces déclarations sont loin d'avoir eu l'effet escompté sur le titre Atos qui, dans un marché boursier particulièrement chahuté mercredi, a plongé de 9,57% à 83,2 euros à la clôture.latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.