Valtech déçoit sur ses perspectives 2001

Avec une chute de son cours de Bourse de 8,16% à 9 euros mercredi, Valtech met fin à trois séances consécutives de hausse au cours desquelles la valeur a grimpé de plus de 13%. L'agence Web vient de publier des perspectives inférieures à ce qui avait été indiqué il y a quelques mois.Après avoir réalisé un chiffre d'affaires de 85,8 millions d'euros en 2000, soit une croissance organique de 114%, Valtech table sur un chiffre d'affaires de 145 millions d'euros pour 2001 au lieu des 155 millions d'euros annoncés au mois de novembre. La croissance organique du groupe atteindrait alors 50% cette année. L'écart de prévision tient surtout à la prudence de la société vis à vis des Etats-Unis. "Nous avons diminué nos objectifs sur les Etats-Unis, où nous prévoyons désormais une croissance interne de 40%. Sur nos marchés européens, la croissance interne devrait se situer à 55%", a expliqué Jean-Yves Hardy, Pdg du groupe.En outre, Valtech devrait continuer d'améliorer sa rentabilité en 2001 et atteindre une marge opérationnelle de 8,5%. Avec un résultat d'exploitation avant amortissements des survaleurs de 6 millions d'euros, la société a vu sa marge opérationnelle passer de 0,5% en 1999 à 7% en 2000. Le bénéfice net devrait doubler et s'établir à 0,14 euro par action.Malgré le fléchissement des prévisions 2001, les résultats de Valtech sont satisfaisants et tranchent avec la contre-performance de son concurrent Fi-System. Ce dernier a creusé ses pertes en 2000, la perte d'exploitation ressortant à 7,1 millions d'euros contre 1 million d'euros en 1999. L'un des principaux atouts de Valtech est sa faible exposition au marché des "dotcoms", rappelle la société de Bourse Global Equities. La majorité des clients de Valtech appartiennent en effet aux secteurs traditionnels; le secteur Internet est inférieur à 10% du chiffre d'affaires total de la société.latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.