Guillemot relève ses prévisions de croissance

 |  | 408 mots
Spécialiste des accessoires pour PC, le groupe Guillemot a réalisé un chiffre d'affaires de 159,6 millions d'euros au cours des six premiers mois de son exercice 2000/01 (clos au 31 août). Ce chiffre traduit une croissance de 33,5% par rapport au premier semestre de l'exercice précédent.Toutefois, si les ventes du groupe ont connu une croissance particulièrement soutenue au premier trimestre - sur la période, le chiffre d'affaires a progressé de 42,3% à 86,3 millions d'euros -, la société accuse une érosion de son activité au second trimestre. En effet, les recettes réalisées de décembre à février (73,3 millions d'euros) enregistrent une croissance moindre que lors des trois mois précédents, soit 24,4%. Ce ralentissement est imputable à l'arrêt de l'activité de distribution de logiciels, arrêt qui avait été annoncé lors de la présentation des résultats annuels du groupe en novembre.Dans un tel contexte, "le résultat d'exploitation semestriel devrait être impacté à la fois par les coûts liés à l'arrêt de l'activité de distribution de logiciels plus lourds que prévu ainsi que les fluctuations du dollar au cours de la période et montrer une progression moindre qu'escomptée", prévient Guillemot dans son communiqué. Néanmoins, la société maintient sa prévision d'une croissance du résultat d'exploitation supérieure à 20% pour l'exercice en cours.Le groupe se concentrera désormais sur son "'métier de prédilection", la conception de matériels et d'accessoires de loisirs interactifs. Ce domaine connaît d'ailleurs une croissance soutenue, les ventes de matériels et d'accessoires ayant progressé de 48% lors du premier semestre 2000/01, souligne le groupe. Au cours des prochains mois, Guillemot devrait bénéficier de l'accord signé entre sa filiale Thrustmaster (périphériques) et Microsoft. Grâce à cet accord, Thrustmaster pourra fabriquer et distribuer sous sa propre marque des périphériques dédiés à la future console de jeux de Microsoft, la Xbox. Compte tenu de telles perspectives, Guillemot revoit à la hausse ses objectifs et table désormais sur un chiffre d'affaires annuel de 259 millions d'euros au lieu des 244 millions annoncés en novembre.Après avoir démarré la séance dans le rouge et perdu jusqu'à 4%, le titre Guillemot s'est nettement redressé. Vers 11 heures, la valeur gagne 1,68% à 33,2 euros, ramenant son repli depuis le début de l'année à moins de 20%. Au même moment, le Nouveau Marché progresse de près de 2%.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :