Deutsche Telekom dément le départ de Ron Sommer

 |  | 325 mots
Lecture 2 min.
Deutsche Telekom vient à nouveau de démentir le départ imminent de son PDG, Ron Sommer, très controversé au sein de son entreprise depuis des mois. Selon des informations parues dans le mensuel économique allemand Manager Magazin, le patron du groupe pourrait être remplacé par Gerd Tenze, membre du directoire depuis 11 ans. Gerd Tenze, âgé de 57 ans, qui supervise les réseaux et les achats, serait chargé d'assurer l'interim en attendant que le groupe retrouve un dirigeant "de grande envergure", affirme le magazine.Déjà la semaine passée, la chancelier allemand Gérard Schroeder s'était vu obligé d'exprimer publiquement son soutien au patron du groupe semi-public. "Je fais totalement confiance au directoire pour l'avenir et en particulier à son président", a affirmé le chancelier dans une interview. Depuis quelques jours déjà, Ron Sommer subissait les plaintes des petits porteurs, regroupés au sein d'un groupe d'action, après la dégringolade de l'action depuis mars dernier. Représenté par deux avocats, cette coalition a engagé une action en justice auprès du parquet de Bonn. Le titre a en effet perdu 70% de sa valeur en un an. La chute du cours a notamment été précipitée par l'aggravation de l'endettement du groupe en raison des investissements liés à l'UMTS. Dernièrement, le groupe avait également revu son résultat 2000 à la baisse après la réévaluation de son portefeuille foncier et immobilier. Du coup, les actionnaires individuels ont également accusé Ron Sommer d'avoir dissimulé la situation réelle de l'entreprise. Les petits investisseurs se sont d'autant plus sentis floués que le groupe semi-public a fortement développé la culture actionnariale depuis son introduction sur les marchés en 1996, réintroduisant depuis et à deux reprises de nouvelles tranches de son capital sur les marchés.A la Bourse de Francfort, l'action Deutsche Telekom gagnait en fin de journée 2,61% à 28,71 euros. Elle en valait plus de 100 il y a un an.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :