Memscap abaisse son prix d'introduction de 31%

"En raison de la forte volatilité actuelle des valeurs technologiques sur les marchés européens et américains (...), Memscap a décidé d'ajuster la fourchette de prix de ses actions offertes sur le Nouveau Marché". C'est en ces termes que le spécialiste des technologies de pointe pour semi-conducteurs annonce la révision à la baisse des modalités de son introduction en Bourse. Fixée initialement entre 11,7 et 13,55 euros, la nouvelle fourchette de prix est désormais comprise entre 8 et 9,3 euros. Une baisse de 31% du prix médian.La période de souscription des actions Memscap a été prolongée à la fois pour l'offre à prix ouvert réservée aux particuliers et pour le placement garanti à destination des investisseurs institutionnels. Celle-ci prendra fin mercredi pour une première cotation prévue le 2 mars prochain. Le nombre de titres émis dans le public n'a en revanche pas été modifié. L'opération porte toujours sur un total de 12.649.573 actions, soit 23,51% du capital après introduction, et permettra à Memscap de lever entre 101,2 et 117,6 millions d'euros au lieu des 148-171 millions d'euros initialement prévus."Les nouvelles modalités sont bien plus réalistes mais le premier semestre devrait apporter son lot de mauvaises nouvelles pour le secteur des télécommunications, notamment dans l'optique", souligne Bertrand Laporte, analyste financier pour Crédit Lyonnais Securities Europe cité par Reuters. Acteur majeur dans les systèmes microélectromécaniques ou Mems, Memscap implante des structures micromécaniques sur des semi-conducteurs pour en améliorer les performances. Le secteur des télécoms, notamment le domaine du mobile et de l'optique sont les deux domaines d'intervention de Memscap. Or, les estimations de croissance de ces segments d'utilisations des semi-conducteurs sont soumises à débat, en particulier sur le nombre de téléphones portables. Qui plus est, le secteur des télécoms a été extrêmement malmené en Bourse ces derniers temps. En un mois l'indice Euro Stoxx des télécommunications a chuté de 20% tandis que le Nouveau Marché reculait d'autant. Pour ces raisons, les premiers pas du groupe en Bourse risquent d'être quelque peu chahutés.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.