Vivendi Universal et Sony lancent pressplay

 |  | 516 mots
Lecture 2 min.
A peine créé, Duet vient de changer de nom. Si la joint-venture entre Sony et Universal Music (groupe Vivendi Universal), annoncée au début de l'année, s'appelait jusqu'ici Duet, il ne s'agissait là que d'un nom de travail, ont rappelé les deux groupes dans un communiqué commun publié lundi soir à New York.Andy Schuon, un ancien dirigeant de la chaîne musicale MTV et de la maison de disques Warner Brothers Records, a été nommé PDG de la nouvelle entité. Michael Bebel, responsable d'activités de commerce électronique chez Universal Music, en devient directeur général.Pressplay, qui aura des bureaux à New York et Los Angeles, doit être lancé à la fin de l'été aux Etats-Unis. La compagnie commercialisera la musique de Sony et Universal sous forme d'abonnements sur différents sites Internet. Un premier accord en ce sens a été annoncé en avril avec le portail Yahoo!.Andy Schuon, 36 ans, était directeur général du site de musique Farmclub.com, filiale d'Universal Music et pépinière de jeunes talents musicaux, depuis janvier 2000. Il a passé auparavant deux ans chez Warner Bros Records (1998-2000) et six ans chez MTV, en tant notamment que chef des programmes.Avant sa nomination comme numéro deux de pressplay, Michael Bebel, 40 ans, était vice-président des projets de commerce électronique d'Universal Music (eLabs). Il a piloté les investissements d'Universal dans des sites tels que Listen.com.Les deux leaders de l'édition musicale définissent ainsi peu à peu les contours de leur future coopération sur Internet, ce à un moment où leurs concurrents américain Warner Music, allemand Bertelsmann (BMG) et britannique EMI avancent aussi leurs pions. Ces derniers ont créé la plateforme commune MusicNet, qui sera bientôt accessible sur AOL, leader mondial des services en ligne avec 29 millions d'abonnés, et qui vient de signer un accord de licence début juin avec le très populaire site Napster.MusicNet s'appuie sur le savoir-faire technologique du spécialiste des logiciels de son (Real Audio Player) et d'image pour Internet, l'américain RealNetworks, qui est aussi membre de la joint-venture.Pressplay, de son côté, est en négociations avec l'américain Microsoft, concurrent du Real Audio Player avec son logiciel Windows Media Player, affirme le quotidien Wall Street Journal. Sony et Universal espèrent pouvoir utiliser la technologie de Microsoft pour accroître les performances techniques de leur plate-forme. Ils n'est pas sûr, toutefois, qu'ils aboutissent à un accord, souligne le quotidien. Pressplay pourrait aussi recourir à d'autres normes technologiques, comme celles des américains MP3.com, que Vivendi Universal vient de racheter, et InterTrust Technologies, ajoute-t-il.Concurrents sur le marché des alliances technologiques avant d'engager un bras-de-fer commercial très attendu, Pressplay et MusicNet sont par ailleurs menacés par une enquête des autorités européennes : Mario Monti, le commissaire en charge du dossier, a annoncé hier soir que la Commission avait ouvert une enquête sur les deux sociétés. afin d'évaluer les conséquences des accords entre les éditeurs musicaux en matière de concurrence. Avec AFP

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :