Memscap finit sa première séance en baisse de 10%

La révision à la baisse du prix de l'introduction n'aura pas suffi. Dès sa première cotation sur le Nouveau Marché, vers 13 heures, Memscap perdait 8,75% à 7,3 euros. A la fin de la journée, le bilan était encore plus décevant avec une chute de 10,75% à 7,14 euros. Les volumes ont été considérables avec plus de 2 millions de titres échangés.Ces débuts difficiles ne sont pas vraiment une surprise. Dès le placement des actions, Memscap avait éprouvé des problèmes pour séduire des investisseurs échaudés par la dégringolade du Nouveau marché. Malgré une prolongation de deux jours, l'offre à prix ouvert, destinée aux particuliers, n'a pas été entièrement souscrite. Résultat : Memscap a reporté sur le placement garanti destiné aux investisseurs institutionnels une partie des actions prévue pour les particuliers. Les gérants de fonds ont également fait preuve de prudence, ne souscrivant les actions Memscap qu'à hauteur de 1,36 fois l'offre.Acteur majeur dans les systèmes microélectromécaniques ou Mems, Memscap implante des structures micromécaniques sur des semi-conducteurs pour en améliorer les performances. Or, son principal débouché est justement l'industrie des télécoms, notamment les terminaux mobiles et les réseaux optiques, dont les estimations de croissance pour 2001 ont été considérablement revues à la baisse.Memscap entend affecter les 101,2 millions d'euros récoltés grâce à son entrée en Bourse au financement de sa croissance interne et externe. En 2000, la société a accusé une perte nette de 2,6 millions d'euros et une perte d'exploitation de 3,5 millions d'euros, mais vise dès cette année un bénéfice net de 8,8 millions d'euros pour un résultat opérationnel de 2,8 millions d'euros. Le chiffre d'affaires devrait pour sa part atteindre 17,2 millions d'euros contre 3,1 millions en 2000.latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.