QXL souffre des rumeurs d'alliance eBay-iBazar

 |  | 299 mots
Quoiqu'encore à l'état de rumeur, la perspective d'un rapprochement entre le leader mondial eBay et le champion français iBazar a gâché la fête de QXL, leur rival britannique, dont les résultats trimestriels, publiés mardi, n'ont pas suffi à rassurer les investisseurs. A la Bourse de Londres, l'action QXL chutait ainsi de 8,33% en clôture à 11 pence. Pour le troisième trimestre de son exercice en cours - clos le 31 décembre - QXL a annoncé une réduction d'un tiers de sa perte d'exploitation à 41,36 millions de livres (65 millions d'euros), pour un chiffre d'affaires en baisse de 32%, à 4,08 millions de livres (6,41 millions d'euros). La marge d'exploitation est passée en trois mois de 8 à 18%.Le trimestre a notamment été marqué par la poursuite de l'intégration de l'allemand Ricardo. Le nombre de membres inscrits de QXL, désormais présent dans 13 pays, a ainsi bondi de 85% en trois mois, passant de 1,4 à 2,58 millions. Mais ces nouveaux membres ne sont pas tous aussi actifs que les anciens : la valeur des échanges n'a progressé que de 24%, à 24,9 millions de livres (39,14 millions d'euros). Ce chiffre est inférieur d'environ trois millions de livres aux prévisions moyennes des analystes financiers.QXL, qui dispose de 37,5 millions de livres de liquidités (59 millions d'euros), estime que ses capitaux actuels lui permettront d'atteindre le seuil de rentabilité prévu en 2003. La société met depuis plusieurs mois l'accent sur la réduction de ses dépenses : elle s'emploie notamment à supprimer ses stocks - les objets qu'elle met en vente sur ses sites pour son propre compte - d'ici la fin mars. Parallèlement, le groupe introduit progressivement le prélèvement de commissions sur les transactions conclues sur ses sites. Le modèle payant, testé dès septembre dernier en Grande-Bretagne, a été étendu à l'Allemagne en janvier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :