VA Linux licencie 25% de ses effectifs

La série noire continue pour VA Linux, groupe qui a assis son activité sur la distribution et la maintenance du logiciel libre Linux. Pour la deuxième fois consécutive, la société vient de publier des résultats trimestriels inférieurs aux attentes des analystes. Au deuxième trimestre de l'exercice en cours, la perte nette s'est creusée à 13,3 millions de dollars, soit 28 cents par action hors éléments exceptionnels ; or, les analystes attendaient une perte limitée à 26 cents par action. Le chiffre d'affaires s'est élevé à 42,5 millions de dollars, soit plus du double des ventes réalisées sur la même période un an plus tôt.Reconnaissant qu'il doit "s'adapter au nouvel environnement économique", VA Linux - qui emploie 556 personnes - s'apprête à réduire de 25% ses effectifs. D'autant que le troisième trimestre de son exercice ne s'annonce pas sous les meilleurs auspices. VA Linux anticipe déjà des revenus inférieurs à 30 millions de dollars, en raison du ralentissement de la croissance américaine. Et il ne prévoit pas d'afficher des résultats bénéficiaires avant octobre 2002, soit neuf mois plus tard que prévu.Le groupe a bâti son portefeuille de clientèle sur les sociétés Internet, qui représentaient 92% de l'activité en milieu d'année dernière. Le marasme des "dot-com" n'est donc pas étranger aux difficultés de l'entreprise. Les marchés ont à nouveau lourdement sanctionné ces résultats. A la mi-séance sur le Nasdaq, l'action VA Linux chutait de 25% à 5,4325 dollars. Le titre avait atteint l'an dernier un plus haut à 120 dollars, après une introduction en fanfare en décembre 99, qui l'avait propulsé jusqu'à 320 dollars au cours des premières heures d'échanges.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.