General Motors offrirait 775 millions de dollars pour Daewoo Motor

Après six mois passés à examiner en profondeur les comptes de Daewoo Motor, le géant américain de l'automobile General Motors Corp (GM) s'est décidé ce matin à faire une offre de rachat. D'après la Korea Development Bank (KDB), principal créancier de Daewoo Motor, GM, après avoir fait sa proposition, serait "actuellement en cours d'explication de cette proposition".La presse sud-coréenne affirme que cette offre atteindrait seulement 1.000 milliards de wons, soit 775 millions de dollars environ. GM n'accepterait pas de reprendre tous les actifs de Daewoo Motor. Le groupe américain ne souhaiterait pas, par exemple, reprendre l'usine historique de Pupyong, jugée archaïque. General Motors aurait même d'ores et déjà fait savoir qu'au cas où cette dernière lui serait imposée, il demanderait un effort supplémentaire sur le prix.Quant aux dettes de Daewoo, estimées à plus de 17 milliards de dollars, GM n'accepterait de les assumer qu'à hauteur de 1,55 milliard de dollars. En échange d'un effacement du reliquat de la dette, le groupe américain offrirait aux créanciers une participation au capital de l'entreprise.Hier, GM avait fait savoir qu'il était parvenu à un accord avec KDB pour ouvrir des négociations officielles en vue de réaliser cette opération qui sortirait de l'ornière un constructeur qui ne survit plus que grâce aux aides des banques et qui a été déclaré en faillite en novembre dernier. Pour retrouver le chemin de la rentabilité, Daewoo Motor, troisième constructeur automobile sud-coréen, a mis en chantier un vaste plan de restructuration. Le constructeur compte ainsi supprimer 6.500 emplois sur 46.000 au sein de ses filiales étrangères et 6.884, soit un tiers de ses effectifs, en Corée du Sud. latribune.fr

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.