Moulinex fixé demain sur son sort

Dans la perspective de cette double annonce, Moulinex-Brandt a demandé la suspension de l'action Moulinex à la Bourse de Paris, jeudi matin.Les comptes qui seront publiés à cette occasion doivent être arrêtés ce mercredi après-midi, lors d'un conseil d'administration du groupe franco-italien d'électroménager. Il s'agit des comptes annuels de Moulinex, des comptes sur neuf mois de Brandt et des chiffres pro-forma du groupe fusionné Moulinex-Brandt.En même temps que cet arrêté des comptes, le conseil doit mettre la dernière main au nouveau plan de restructuration, celui de la "dernière chance", du groupe. Selon les différentes informations qui ont filtré dans la presse et auprès des syndicats, il devrait prévoir la fermeture de trois sites industriels - ceux de Cormelles-le-Royal dans le Calvados, Lesquin dans le Nord et Alençon dans l'Orne - pour un nombre de suppressions d'emplois pouvant s'élever à 3.300. Le groupe compte 22.000 salariés.Afin de protester contre cette perspective, une manifestation de salariés du groupe a eu lieu mercredi après-midi à la Défense, devant le siège de Moulinex, avant le début du conseil d'administration. Au premier semestre de l'exercice 2000/2001 (avril-septembre 2000), Moulinex a affiché une perte nette part du groupe de 261 millions de francs (39,79 millions d'euros), après une perte de 213 millions de francs un an plus tôt. La perte d'exploitation a atteint 113 millions de francs (17,23 millions d'euros), trois fois supérieure à celle du semestre correspondant un an plus tôt.Mercredi après-midi, l'action Moulinex s'inscrivait en léger repli de 0,68% à la Bourse de Paris, à 4,4 euros, après avoir gagné 2,31% mardi.latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.