Epargné par le ralentissement américain, TMM s'envole en Bourse

Il y a des discours qui rassurent. En soulignant dans son communiqué des ventes du premier trimestre que son activité sera peu impactée par le ralentissement économique nord-américain, Thomson Multimédia a conforté la confiance des investisseurs. Preuve en est : la hausse de 10,65% du titre à 42,7 euros à la clôture. Ces derniers jours, la valeur a particulièrement bénéficié du regain d'intérêt du marché pour les valeurs technologiques et a bondi de près de 28% en l'espace de trois séances.Le groupe dirigé par Thierry Breton vient d'annoncer une hausse de 14,1% de son chiffre d'affaires du premier trimestre, celui-ci s'élevant à 2,197 milliards d'euros. La progression des ventes du groupe résulte en partie de l'intégration, à partir de la mi-mars, de Technicolor racheté par TMM en décembre dernier. A périmètre comparable la hausse du chiffre d'affaires ressort ainsi à 7,4%. Une progression d'autant plus satisfaisante que le groupe d'électronique grand publique anticipait une stabilité de son activité sur les trois premiers mois de l'année compte tenu d'un environnement déprimé, notamment aux Etats-Unis. Le ralentissement de l'activité observé sur les deux premiers mois de l'année aux Etats-Unis n'a en effet pas empêché TMM d'y maintenir un niveau d'activité comparable à celui du premier trimestre 2000, souligne le groupe.TMM explique en effet que "le ralentissement de la croissance de certaines catégories de produits aux Etats-Unis est compensé par la bonne tenue de la plupart des activités du groupe notamment en Europe et dans le reste du monde, supportée en particulier par les produits numériques et le développement de nouveaux contrats".Fort d'un tel constat, le groupe confirme pour 2001 son objectif d'une croissance à deux chiffres de son activité, "soutenue globalement par son positionnement sur les marchés en croissance de la transition numérique et le lancement de nouveaux produits". En outre, les mesures de contrôle des coûts, d'optimisation des achats, les restructurations et la baisse des prix des composants permettent à Thomson Multimédia de confirmer également la hausse à deux chiffres de son résultat d'exploitation sur l'année en cours. Pour l'heure, Thomson Multimédia annonce que son résultat d'exploitation devrait connaître une croissance de 40% au cours du premier semestre.latribune.fr.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.