JDS Uniphase supprime 3.000 emplois

Plus habitué à l'hyper-croissance de son activité qu'aux plans sociaux, JDS Uniphase, leader mondial des équipements pour réseaux de télécommunications optiques, subit un douloureux retour à la réalité. Après Dell, Motorola et 3Com - entre autres - le groupe vient d'annoncer qu'il allait supprimer 3.000 postes dans le monde, soit un peu plus d'un sur dix (le groupe emploie 29.000 personnes environ).Ces réductions d'effectifs toucheront principalement les lignes de production de composants passifs installées à San Jose, en Californie, et à Ottawa, au Canada, dans le but "d'améliorer l'efficacité en fonction de l'environnement économique actuel". Le groupe souligne qu'il entend continuer à recruter dans les activités en forte croissance.Le 15 février, JDS avait prévenu les marchés que son bénéfice net par action du troisième trimestre (qui s'achèvera fin mars) serait inférieur de 20% environ aux prévisions des analystes, à 17 cents contre 21 cents attendus. Pour l'exercice 2000-2001, le groupe compte réaliser un chiffre d'affaires de 3,9 milliards de dollars pour un BNPA de 74 cents, inférieur de 8 cents aux prévisions.En Bourse, l'action JDS Uniphase cédait 9,2% à la mi-séance mardi à 29,625 dollars. Le titre a perdu plus de 75% en un an et se rapproche de ses plus bas sur 52 semaines (28,75 dollars).

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.