Completel Europe a multiplié ses revenus par 12 l'an dernier

Completel Europe, qui a fait son entrée à la Bourse de Paris et au Nasdaq en mars 2000, signe une bonne année 2000. Ses revenus ont progressé de 1074% sur l'année et s'élèvent à 33,6 millions d'euros fin décembre. Le quatrième trimestre a été particulièrement dynamique avec une croissance de l'activité de 64% par rapport au trimestre précédent.Surtout, souligne la société de Bourse Aurel Leven, la marge brute de Completel est devenue positive lors des derniers mois de l'année. Celle-ci atteint en effet 1,1 million d'euros au quatrième trimestre contre une perte de 0,5 million d'euros au troisième. Mais compte tenu de l'accélération des investissements pour la construction de son réseau, l'opérateur a creusé ses pertes en 2000. La perte nette s'établit ainsi à 200,5 millions d'euros contre une perte de 49,8 millions d'euros en 1999.Completel Europe est un opérateur de services télécoms et Internet à destination des entreprises. Sa stratégie : conquérir le marché des PME et des administrations là où la concurrence est moins vive, c'est-à-dire en périphérie des grands centres d'affaires où sont déjà actifs des concurrents comme Colt ou MCI Worldcom. Pour atteindre ses objectifs, le groupe peut compter sur sa solide implantation régionale que ce soit en France, en Allemagne ou en Grande-Bretagne. Sur le territoire national, la société est présente à Paris, Lyon, Lille, Nice, Grenoble, Toulouse et Marseille. 1.120 km de réseaux locaux en fibres optiques ont été mis en place en 2000, soit "une longueur totale supérieure de 500 km à celle annoncée comme objectif lors de notre introduction en Bourse", se félicite William H. Pearson, Pdg du groupe. Cinq nouveaux réseaux locaux ont été mis en services en 2000, portant à 11 le nombre de villes équipées de réseaux Completel. A fin décembre, le nombre total de clients s'élevait à 654.Pour les prochains mois, l'opérateur a décidé de concentrer ses investissements dans les villes où ses réseaux locaux sont déjà en service, les villes où Completel est déjà implanté permettant des économies d'échelle et recelant un important potentiel de développement à long terme, souligne l'opérateur. Ainsi, dans la majorité des villes où ses réseaux sont opérationnels, le groupe prévoit de réaliser un EBITDA (résultat d'exploitation avant intérêts, taxes, amortissements et provisions) positif sur une base trimestrielle avant la fin de l'année 2001. Le groupe a par ailleurs confirmé son objectif d'enregistrer un EBITDA positif en 2002 et prévoit un chiffre d'affaires compris entre 120 et 135 millions d'euros cette année.A la Bourse de Paris, le titre Completel gagne plus de 5% à 4,86 euros en début d'après-midi. Après une mauvaise année 2000 - le titre a chuté de près de 80% entre la fin mars et la fin décembre -, l'action a amorcé un net rebond en début d'année et a vu sa valorisation progresser d'un tiers depuis le 1er janvier.latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.