L'emploi américain résiste mieux que prévu

L'économie américaine a créé 135.000 emplois le mois dernier, après 224.000 créations (chiffre révisé) en janvier. Le taux de chômage reste stable à 4,2% par rapport au mois précédent, tandis que le salaire horaire a progressé de 0,5%, a annoncé le département du Travail. Les économistes s'attendaient en moyenne à 62.000 créations d'emplois, à un taux de chômage de 4,2% et à une hausse de 0,3% du salaire horaire. Ces chiffres de l'emploi meilleurs que prévu et la progression plus vigoureuse qu'attendu du salaire horaire relancent le débat quant à la conduite qu'adoptera le 20 mars prochain la Réserve fédérale (Fed). Les banquiers centraux américains pourraient hésiter à poursuivre sur la voie d'une baisse des taux trop agressive.Après ces chiffres, la majorité des analystes penche désormais pour une baisse de 50 points de base, ramenant le principal taux d'intérêt à 5%. Ce serait une déception pour les marchés actions où de nombreux opérateurs espèraient une réduction de 75 points de base. A Wall Street, à la mi-séance, le Nasdaq perdait 4,85%, touchant un plus bas depuis décembre 98. L'euro a aussi accusé le coup après la publication de ces chiffres puisque vers 19 heures, il s'échangeait contre 0,9315 dollar alors que dans la matinée il avait frôlé 0,9380 dollar. En détail, les chiffres du chômage aux Etats-Unis montrent deux visages de l'économie américaine. D'une part, il y a le secteur manufacturier qui souffre d'une profonde recession. En février, 75.000 emplois ont disparu dans la production de marchandises et 94.000 dans l'industrie de biens de transformation. A l'opposé, les services parviennent encore à maintenir la tête hors de l'eau avec 210.000 créations d'emplois. Le commerce de détail et le bâtiment enregistrent respectivement 37.000 et 16.000 créations d'emplois. latribune.fr

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.