Lastminute accroît ses marges et s'allie à Thomas Cook

 |   |  297  mots
Spécialiste de la vente en dernière minute, le groupe britannique Lastminute prend son temps pour parvenir à la rentabilité. En publiant, pour le premier trimestre de son exercice 2000-2001, une perte de 11,71 millions de livres (18,41 millions d'euros), l'acquéreur de Dégriftour en France continue d'améliorer ses performances.En effet, alors que le chiffre d'affaires, à 20,23 millions de livres (31,8 millions d'euros) progresse de 53% par rapport au dernier trimestre de l'exercice 2000 (juillet-septembre), Lastminute affiche une marge d'exploitation de 13,7%, contre 10,1% sur le trimestre précédent. Le taux de conversion des visites en achats est passé, lui, en un trimestre de 5,5 à 8,9% tandis que le nombre de membres enregistrés a dépassé les 2,86 millions, en hausse de 0,4% en trois mois. Lastminute, spécialiste de la vente à prix cassés de billets d'avions, voyages, nuits d'hôtel, billets de spectacles, réservations de restaurants, etc., a généré au cours du trimestre 57% de ses ventes sur le seul secteur du voyage. La société a par ailleurs annoncé un accord avec Thomas Cook, l'un des premiers voyagistes britanniques. L'accord commercial réciproque prévoit notamment que les visiteurs de Lastminute recherchant un voyage au moins six semaines à l'avance seront redirigés vers un site conjoint créé par les deux partenaires. A l'inverse, Lastminute alimentera Thomascook.com en offres de dernière minute, en voyages mais aussi sur le reste de sa gamme. Né au Royaume-Uni, Lastminute est également présent en France, Allemagne, Italie, Suède, Espagne, Pays-Bas et Australie. Il s'apprête à s'implanter en Afrique du Sud, en partenariat avec un tour-opérateur local.A la Bourse de Londres, l'action Lastminute gagnait 2,88% en fin de séance à 71 pence. Le titre a perdu près de la moitié de sa valeur en quatre mois et 75% en un an.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :