Unilog prévoit une croissance interne de 15 à 20% en 2001

 |  | 349 mots
Unilog rassure. Après un premier semestre difficile, la société de services informatiques spécialisée dans les technologies de l'information a redressé la barre au cours des derniers mois de l'année 2000.Alors qu'il ne s'était accru que de 6,4% sur les six premiers mois de l'année, le résultat net avant amortissement des survaleurs enregistre une hausse de 32,3% à 32,9 millions d'euros sur l'ensemble de l'année. A 61,5 millions d'euros, le résultat d'exploitation a augmenté de 21,1% sur la période. Malgré l'impact de la mise en place des 35 heures et l'atonie du marché des services informatiques début 2000, Uniog est parvenu à maintenir sa rentabilité. Le groupe affiche en effet une marge d'exploitation de 12,9% à fin 2000 contre 13% un an plus tôt.L'an dernier, les facturations du groupe se sont élevées à 478,6 millions d'euros, traduisant une croissance de 22,6% par rapport à 1999. A périmètre comparable, les activités de la sociétés ont progressé de 16,5% en France et de 8,3% à l'étranger. Hormis la France, Unilog est présent en Allemagne, en Suisse, en Autriche et au Luxembourg, les activitées réalisées à l'international représentant désormais 25% du chiffre d'affaires de la société.Tablant sur une croissance du marché européen des services informatiques d'environ 13 à 14% cette année, Unilog se déclare confiant dans sa capacité à superformer le marché. "Nous devrions réaliser 15 à 20% de croissance organique cette année", a indiqué Gérard Philippot, président d'Unilog, à l'occasion de la conférence de presse présentant les résultats de l'année 2000. Après le rachat l'an dernier de la société suisse GDI et de la société allemande VSS, le groupe prévoit de nouvelles acquisitions en 2001 et vise notamment le Royaume-Uni et les Pays-Bas. Qui plus est, l'effet 35 heures étant tout à fait absorbé dans les comptes de la société, la marge opérationnelle devrait de nouveau progresser en 2001.Des perspectives propres à soulever l'adhésion des investisseurs. Jeudi, l'action Unilog a bondi de 7,46% à 87,15 euros à la clôture, revenant en terrain positif depuis le début de l'année (2,53%).Hélène Mazie

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :