Coflexip sanctionné après des résultats médiocres

Coflexip Stena Offshore a connu une fin d'année 2000 difficile. Malgré la reprise générale du marché de l'exploration pétrolière, la société française a vu son chiffre d'affaires reculer de 7% au quatrième trimestre 2000, à 266,8 millions d'euros contre 286,7 millions d'euros une année auparavant. Son résultat net (hors plus-values et effets non-récurrents) s'est de son côté contracté de plus de 25% lors des trois derniers mois de l'année, pour s'établir à 22,1 millions d'euros.Conséquence de ce dernier trimestre décevant, les résultats annuels de Coflexip ne sont pas à la hauteur de ce qu'espéraient les analystes. Le bénéfice net du groupe (hors plus-values et effets non-récurrents) a atteint 88,6 millions d'euros, en très léger retrait par rapport à 1999 (89,6 millions d'euros). Le résultat opérationnel accuse un repli plus marqué de 20,5% à 108,8 millions d'euros.Rapportée à un chiffre d'affaires de 1,064 milliard d'euros, en hausse de 5%, la marge opérationnelle ressort donc à 10,2%, en recul de plus de 3 points par rapport à 1999. Coflexip espère toutefois inverser la tendance dès cette année. Dans son communiqué, il annonce tabler pour 2001 sur un chiffre d'affaires compris entre 1,6 et 1,9 milliard d'euros, avec un résultat opérationnel avant amortissement (Ebitda) représentant 13 à 15% du chiffre d'affaires.A l'appui de cet objectif, le groupe avance un carnet de commande de 931 millions d'euros à fin 2000, près de deux fois plus que fin 1999. Malheureusement, certaines commandes tarderont à se traduire dans le chiffre d'affaires. C'est notamment le cas des quelque 150 millions de dollars de commandes passées par Petrobras pour l'équipement de sa plate-forme P-36 (champ de Roncador). Celle-ci a coulé hier au large des côtes du Brésil, ce qui constitue un sérieux contre-temps pour la livraison des produits commandés...A la Bourse de Paris, le titre Coflexip plonge de près de 6% à 144 euros après une heure de cotation. Il reste malgré tout en hausse de 6,35% depuis le début de l'année, après s'être déjà envolé de 87,7% en 2000.latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.