IDC prévoit une explosion des ventes de puces pour mobiles

Les marchés des microprocesseurs destinés à la téléphonie mobile et celui des assistants personnels devraient exploser dans les quatre prochaines années. Tels sont les résultats de deux études publiées par le cabinet IDC. Les revenus générés par les puces équipant les téléphones portables, qui ont représenté 17 milliards en 1999, devraient croître à un rythme de 18% annuel pour s'élever à 34 milliards de dollars au niveau mondial en 2004. Actuellement le marché des puces pour GSM, grâce notamment aux ventes réalisées en Asie et en Europe, représente la moitié du marché des microprocesseurs dans son ensemble. Il devrait rester dynamique pour les deux prochaines années. "Les semi-conducteurs pour portables de deuxième génération conserveront encore une large place sur le marché au cours de la période considérée", a indiqué Michael Nguyen, analyste chez IDC. En 2002, le rythme de croissance devrait ralentir, laissant la place aux puces destinées aux combinés téléphoniques de troisième génération, les TDMA (time division multiple access) et les 3G (troisième génération) qui devraient rapidement gagner des parts de marché. Et ces prochaines technologies devraient accélérer la croissance du marché. "Les portables de troisième génération prennent de l'élan et auront un impact plus important après 2003", a précisé Michael Nguyen. Les opportunités restent donc importantes pour les fabricants de puces comme Intel malgré le récent tassement de l'économie américaine et les excédents de stocks que connaissent certains fournisseurs. D'autant que l'année 2001 devrait par ailleurs être charnière pour le marché des téléphones cellulaires, et plus particulièrement pour des "appareils intelligents", s'assimilant aux PDA (Psion, Palm, Pocket PC ...) sans fil, capables de gérer des carnets d'adresses ou jouer de la musique, prédit IDC. Les ventes de ces nouveaux appareils devraient propulser le marché des assistants personnels, amené à connaître une forte croissance d'ici trois ans. En 2004, le nombre d'unités vendues devrait s'élever à 63,4 millions contre 12,9 millions actuellement et représenter 26 milliards de dollars de chiffre d'affaires. "Les progrès dans les domaines du sans fil et du téléphone multimédia vont croître à un rythme rapide et 2001 va s'avérer être l'année du grand saut pour les terminaux portables d'accès à Internet", a estimé Kevin Burden, directeur de recherche chez IDC.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.