Egide prévoit une baisse de 35% de son CA du 2ème trimestre

Affecté par la politique de déstockage de ses principaux clients, le fabricant de boîtiers de protection pour composants optiques Egide a annoncé que son chiffre d'affaires du deuxième trimestre accusera un repli de 35% par rapport au premier trimestre à 20,8 millions d'euros.Sur les trois premiers mois de l'année, les revenus du groupe se sont élevés à 32 millions d'euros. Mais ce chiffre intégrait l'activité de la société américaine EPP (Electronic Packaging Products) acquise en décembre 2000 par Egide et rebaptisée Egide USA. Hors Egide USA, le chiffre d'affaires du premier trimestre s'établit en net recul par rapport à celui du dernier trimestre de l'année 2000, révélant que la société était déjà frappée par le ralentissement du marché des télécoms qui contraint ses principaux clients, les fabricants de composants et de systèmes optiques, à réduire leur production et leurs commandes afin d'écouler leurs stocks.Selon Egide, cette situation devrait se poursuivre jusqu'à la fin de l'année. Prenant acte du tassement de la demande de l'industrie des télécoms, l'entreprise s'est employée à réduire ses coûts. Egide a notamment réduit ses effectifs en fin de CDD (contrats à durée déterminée) et décidé de suspendre la construction de son usine de Pierrelatte qui devait ouvrir à la fin de l'année.Sous le coup de cette annonce, l'action Egide a plongé de 9,05% sur la séance de mardi à 166,9 euros à la clôture alors que l'indice du Nouveau Marché a progressé de 0,27% à 1.751,66 points.latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.