Intel se serre la ceinture

Après les bénéfices records de l'année 2000, Intel va devoir se serrer la ceinture en 2001. Le géant de Santa Clara a annoncé qu'il allait mettre en oeuvre un plan de réduction de ses coûts afin de faire face au ralentissement de la demande pour ses puces, qui équipent la majorité des ordinateurs personnels dans le monde.Chuck Mulloy, le porte-partole du groupe, a annoncé mardi soir qu'Intel espérait économiser "plusieurs centaines de millions de dollars" cette année. Parmi les mesure envisagées, la société projette de différer les augmentations de salaires de ses cadres. Habituellement consenties en avril, celles-ci devraient finalement être accordées en octobre. Les autres employés toucheront la moitié seulement de leurs augmentations en avril. En octobre, Intel examinera la situation du marché et pourra décider de consentir ces augmentations ou de les reporter à encore plus tard. Certaines dépenses ponctuelles, comme les frais de déplacement et les honoraires de conseil, seront également réduites. En revanche, le budget d'investissement de 7,5 milliards de dollars, ainsi que les dépenses en recherche et développement, prévus cette année ne seront pas touchés, a ajouté Chuck Mulloy. Intel a annoncé, à l'occasion de la présentation des résultats 2000, que ses ventes pourraient reculer de 15% lors du 1er trimestre 2001 sous l'effet de la contraction de la demande mondiale d'ordinateurs personnels. Sur le Nasdaq, l'action Intel gagnait 2,39% à la mi-séance mercredi, à 32,1875 dollars. Le titre reste cependant proche de son plus bas niveau sur un an (29,8125 dollars).avec Reute

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.