Activité stable pour Renault au premier trimestre

Renault n'est pas Peugeot. Le constructeur automobile vient de publier un chiffre d'affaires de 9,063 milliards d'euros pour le premier trimestre, quasiment au même niveau, en données constantes, que lors du premier trimestre 2000. Dans le même temps, Peugeot a pu se prévaloir d'une croissance de ses revenus des trois premiers mois de l'année de plus de 8% à périmètre comparable. Les ventes mondiales de Renault s'élèvent à 596 837 véhicules, un repli de 4,7% par rapport à fin mars 2000. C'est en Europe occidentale que le constructeur accuse la plus mauvaise performance avec un volume de ventes en repli de 7,8%, la baisse des ventes automobiles en Europe de l'ouest atteignant 5,1%. "Ce fléchissement s'explique principalement par la baisse du marché allemand et par une actualité produit moins favorable au premier trimestre 2001 qu'en 2000", explique le groupe dans son communiqué.C'est justement le manque de nouveaux produits ou de renouvellement de gamme qui, de l'avis de nombre d'opérateurs, creuse l'écart entre les deux principaux constructeurs français. Les lancements des nouveaux véhicules Peugeot, la 307 et la C5, vont en effet constituer de très bons relais de croissance pour PSA Peugeot Citroën.A la Bourse de Paris, le titre Renault progresse de 1,56% à 58,75 euros à la mi-journée. La progression du titre depuis le début de l'année est inférieure à 6%, quand Peugeot a vu sa valorisation progresser de plus d'un tiers dans le même temps.latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.