Kalisto restera suspendu jusqu'à l'arrêt définitif de ses comptes 2000

Kalisto a demandé la suspension de la cotation de son titre jusqu'au 14 mai, date de l'annonce de ses résultats définitifs pour l'exercice 2000. L'éditeur de logiciels de jeux, dont la cotation en Bourse a été suspendue vendredi après-midi dans l'attente d'un communiqué, a indiqué dans la soirée de vendredi que ses comptes provisoires au 31 décembre 2000, qu'il publiera lundi au Balo, "pourraient être modifiés, la situation nette et le résultat net pouvant être améliorés". Le président du groupe, Nicolas Gaume a demandé à un expert indépendant de faire un rapport sur les méthodes comptables du groupe. C'est "sur la base des conclusions de ce rapport" que les comptes provisoires pourraient être modifiés, a-t-il souligné. Car Kalisto est au bord du dépôt de bilan. Selon le communiqué, les comptes publiés au Balo lundi feront apparaître une perte nette de 25 millions d'euros contre un bénéfice net de 1,72 million d'euros en 1999. Le 12 mars dernier, Kalisto avait annoncé un chiffre d'affaires 2000 de 2,86 millions d'euros, bien loin de l'objectif avancé de 26 millions d'euros. La nouvelle avait provoqué le plongeon du titre, qui depuis a perdu plus de 60%.Nicolas Gaume avait annoncé à la mi-avril que les négociations menées en vue de la recapitalisation de Kalisto étaient "en bonne voie". Ce dernier espère en effet accueillir rapidement des partenaires minoritaires - financiers ou industriels - au sein du capital de sa société afin de reconstituer des fonds propres négatifs de 8,4 millions d'euros à la fin 2000. Il avait alors également ajouté avoir placé "l'option de vente" de la société "en bas de liste" car les groupes intéressés n'étaient "pas prêts à faire un effort de valorisation pour les actionnaires qui soit satisfaisant".Le titre Kalisto a été suspendu peu après 12 heures vendredi matin au cours de 2,14 euros correspondant à un repli de 12,30% par rapport au cours de clôture de jeudi. latribune.fr avec Reuters.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.