Les profits d'Air France fondent, le titre recule

Air France avait prévenu que les résultats du troisième trimestre de son exercice 2000-2001 seraient affectés par la hausse du prix des carburants et par les pertes de ses compagnies régionales. De fait, les comptes du groupe se sont fortement dégradés entre novembre et décembre 2000: sur le trimestre, le résultat net part du groupe a chuté de 73,8% par rapport à la même période de l'exercice précédent, pour tomber à 33 millions d'euros. Air France rappelle toutefois que les bénéfices du troisième trimestre 1999/2000 avaient été artificiellement gonflés par le produit de cessions d'actifs.Ceci étant dit, les comptes trimestriels d'Air France sont clairement inférieurs aux attentes des analystes. Principal facteur d'inquiétude, le résultat d'exploitation, positif de 40 millions d'euros sur le troisième trimestre 1999-2000, est tombé dans le rouge cette année avec une perte de 19 millions d'euros. Air France ne parvient donc pas à confirmer l'amélioration de la rentabilité obtenue au premier semestre de l'année.Sur neuf mois, le résultat net part du groupe est par contre en hausse de 5,2%, à 461 millions d'euros. Le groupe avait déjà publié son chiffre d'affaires des trois premiers trimestres de l'exercice, en hausse de 17,3% à périmètre comparable, à 9,28 milliards d'euros. Pour l'ensemble de l'exercice 2000/2001, Air France table sur un résultat net annuel "en hausse significative" dans les conditions de change actuelles. A la Bourse de Paris, l'action Air France plonge dès l'ouverture des échanges. Vers 9 heures 30, la compagnie aérienne accuse un repli de près de 5% à 21,04 euros, portant à près de 16% sa chute depuis le début de l'année. Les espoirs nés fin 2000 de la baisse des prix du brut ne se sont pas concrétisés en 2001, et la facture énergétique devrait continuer de pénaliser les comptes de la société au cours du dernier trimestre de son exercice.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.