Belgacom, Mobistar et KPN décrochent des licences UMTS en Belgique

Avec trois candidats seulement pour quatre licences UMTS mises sur le marché, le suspense était faible et le gouvernement belge n'a sans doute pas été plongé dans des abîmes de perplexité. Comme attendu depuis le début du mois de février, Bruxelles a donc attribué une licence à chaque candidat : Proximus, filiale du groupe public Belgacom, KPN et Mobistar, contrôlé par France Télécom. Les trois groupes sont déjà les trois détenteurs de licences GSM. Les groupes font donc une bonne affaire : alors que le gouvernement belge envisageait d'organiser des enchères dont il espérait tirer 1,5 milliard d'euros, il doit se contenter des droits d'entrée minimaux versés par les trois candidats, soit un total de 450 millions. Au dernier moment, début février, le consortium ST3G formé par Telefonica et Suez Lyonnaise des Eaux avait finalement renoncé, comme en France, à déposer sa candidature en Belgique. Après BT, Deutsche Telekom, le canadien TIW et le groupe belge Telenet, Cegetel, la filiale télécoms de Vivendi Universal, avait elle aussi renoncé.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.