Cryo poursuit sa descente aux enfers

Cryo Interactive est dans l'oeil du cyclone. Depuis qu'il a publié son chiffre d'affaires 2000, l'éditeur de jeux vidéo vit une véritable descente aux enfers à la Bourse de Paris. Lundi, son action a perdu plus de 18% avant de finir la séance réservée à la baisse. Mardi, le titre chute de plus de 12% à 10,71 euros en milieu de matinée. La société vient de publier un chiffre d'affaires 2000 nettement inférieur à ses prévisions. Ses facturations ont atteint 50,1 millions d'euros en 2000, contre 36,4 millions d'euros en 1999. Cette croissance de 37,5% reste toutefois en net retrait par rapport à l'objectif annoncé en novembre dernier, à savoir une hausse d'au moins 50% du chiffre d'affaires. Cryo Interactive a accusé un net ralentissement de son activité au quatrième trimestre, une période traditionnellement déterminante pour les éditeurs de jeux vidéo.Qui plus est, CryoNetworks, sa filiale de jeux "on line", a également publié un chiffre d'affaires décevant. Les revenus engrangés par CryoNetworks se sont élevés à 7,8 millions d'euros en 2000, au lieu des 9,15 millions d'euros annoncés en septembre lors de l'introduction en Bourse de cette filiale. Le titre CryoNetworks chute de 17% à 6,14 euros mardi en milieu de matinée après avoir déjà plongé de 8% la veille. latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.