Egg espère toujours l'équilibre pour la fin de l'année

Egg, le pionnier britannique de la banque en ligne, filiale de l'assureur Prudential, a annoncé, lors de la publication de ses résultats pour l'année 2000, "être sur les rails" pour atteindre son objectif d'équilibre prévu au quatrième trimestre 2001. Pour 2000, le banquier affiche une perte imposable de 155,3 millions de livres (+3,74% par rapport à 1999), soit 258,8 millions d'euros, correspondant aux attentes de analystes.A Londres, le titre était en repli de 0,37% à 133 pence en milieu de matinée. A ses plus bas, Egg était passé sous la barre des 100 pence en décembre dernier et reste encore loin de son cours le plus haut atteint en juillet 2000 à 180 pence. Prudential détient 79% du capital d'Egg.Fin 2000, la banque totalisait 1,35 million de clients, soit une augmentation de 70% sur l'année, et affirme que son site Internet Egg.com est le site financier le plus visité de Grande-Bretagne. Sur le dernier trimestre, le banquier a enregistré 100.000 clients supplémentaires alors qu'au troisième trimestre sa base de clientièle s'était enrichie de 120.260 nouveaux adeptes. Les résultats de la fin de l'année confirment un net ralentissement de la croissance déjà perceptible au troisième trimestre. De plus, si le nombre de comptes de dépôts a continué à augmenter en 2000, passant de 50.000 à 621.000, le montant des fonds déposés a diminué de 11% et s'établit à 6,715 milliards de livres fin 2000. Afin de faire face à la concurrence, la banque en ligne, lancée en 1998, a opéré une diversification importante de son offre, augmentant sa palette de produits financiers. Egg propose ainsi un supermarché de fonds d'investissement, des produits d'assurances et des prêts immobiliers. La carte de crédit Egg Card est celle qui enregistre la progression la plus rapide du pays et son site commercial Egg Shop est le deuxième de Grande-Bretagne, selon le communiqué.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.