Pinguely Haulotte prévoit un doublement de son bénéfice net en 2001

En 2000, Pinguely Haulotte n'aura pas dérogé à son statut de premier constructeur européen de nacelles élévatrices de personnes. A 17,7 millions d'euros fin décembre, le bénéfice net du groupe, supérieur aux attentes, a pratiquement été multiplié par trois. Pinguely Haulotte avait déjà fait savoir que son chiffre d'affaires s'élevait à 183,6 millions, une hausse de 94% par rapport à l'exercice 1999.Ainsi, l'année 2000 s'est traduite par une amélioration sensible de la rentabilité du groupe, la marge nette s'établissant à 9,6% contre 6,6% un an plus tôt. Cette performance ne devrait pas être démentie cette année. Pinguely Haulotte, qui souligne dans son communiqué que le carnet de commandes au 15 mars est en ligne avec ses prévisions, confirme ses objectifs 2001. Il table sur un chiffre d'affaires de 350 millions d'euros, soit une croissance de 90%. Le résultat net devrait pour sa part quasiment doubler cette année pour s'établir entre 33 et 34 millions d'euros.Pinguely-Haulotte a levé le mois dernier 83,9 millions d'euros à la faveur d'une augmentation de capital, qu'il destine au financement de sa croissance interne et externe.Fort de cette manne financière, la société a récemment acquis pour 1,7 million d'euros la totalité des actions d'ABM, une société de Saint-Maurice (Ain) spécialisée dans la fabrication et la vente de nacelles à mât vertical. ABM a réalisé un chiffre d'affaires de 6,4 millions d'euros pour son dernier exercice clos le 31 juin 2000.Au Second Marché de la Bourse de Paris mardi, l'action Pinguely Haulotte a gagné 4,82% à 25 euros. Après une excellente année 2000 au cours de laquelle la valeur s'est appréciée de près de 500%, l'action Pinguely Haulotte a été victime de prises de bénéfices et affiche un recul de 19,3% depuis le début de l'année.latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.