BASF réduit la voilure

 |   |  218  mots
Le chimiste allemand BASF a revu à la baisse sa prévision de résultats pour le deuxième trimestre, ne tablant plus sur une augmentation après avoir misé sur une "nette progression". Dans un communiqué, le groupe explique que "en raison de l'augmentation des prix des matières premières, des signes de ralentissement de la croissance en Europe et de l'absence de signes de reprise de l'activité aux Etats-Unis, BASF ne s'attend plus à une augmentation de son bénéfice au deuxième trimestre (clos en juin)".Parallèlement, les nouvelles usines du groupe en Asie et en Allemagne ont pris du retard dans la production et ne réalisent pas de bénéfices, ce qui aura des répercussions sur le résultat du deuxième trimestre 2001, selon le communiqué. De plus, la production a chuté dans la nouvelle usine de Birkenhead en Angleterre.Pour faire face à cette situation, le groupe annonce qu'il va fermer 10 sites et 14 usines dans le monde et réduire ses investissements d'un cinquième. Néanmoins, BASF réitère son intention d'atteindre ses objectifs à moyen terme, à savoir "augmenter d'au moins 10% en moyenne" le bénéfice opérationnel avant exceptionnels pour les années 2000 à 2002.A la Bourse de Francfort, le titre perdait 2,19% en fin d'après-midi.avec AFP

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :