Roche pourrait être amené à couper dans ses effectifs

 |  | 209 mots
Lecture 1 min.
C'est le Financial Times qui a levé le lièvre ce matin. Le quotidien britannique annonce que Roche "s'apprêterait à supprimer entre 5.000 et 8.000 emplois, soit 8 à 12% de ses effectifs, pour améliorer ses marges d'exploitation". En réponse à ces informations, le groupe helvétique a indiqué qu'il "cherchait à réduire ses coûts dans son activité principale, la pharmacie, ce qui pourrait l'amener à supprimer des emplois".Cependant la porte-parole de Roche a estimé qu'avancer des chiffres ne relèverait que de la "pure spéculation". Le groupe pharmaceutique, précise cette porte-parole, "pourra en dire plus en mai ou en juin, quand la direction aura arrêté ses décisions". En 2000, Roche a signé un exercice particulièrement décevant. Le chiffre d'affaires du groupe n'a progressé que de 8% à 17,9 milliards d'euros, 7% seulement pour la division pharmacie qui représente les deux tiers de l'activité de Roche. L'année en cours ne devrait guère être meilleure puisque le groupe a d'ores et déjà prévenu que la croissance de sa division pharmaceutique serait à un seul chiffre en 2001, après 7% en 2000. Quant à la marge d'exploitation, maintenue à 16% l'an dernier, elle devrait également souffrir cette année. Sur les Bourses suisses en début d'après-midi, l'action Roche progresse de 2,22%.latribune.fr

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :