Mitsubishi Motors table sur des pertes record pour son exercice 2001

 |  | 320 mots
Lecture 2 min.
A trois jours de la clôture de son exercice fiscal 2001, Mitsubishi Motors ne fait plus guère de mystère sur l'ampleur de la dégradation de ses résultats financiers. Plombé par une restructuration coûteuse et par le rappel d'un million de véhicules l'an dernier qui ont nécessité des charges exceptionnelles de 1,1 milliard d'euros, le constructeur japonais prévoit pour son exercice 2001 une perte nette de 2,5 milliards d'euros. Cette perte, la plus lourde de l'histoire du groupe, sera plus de 10 fois supérieure à celle enregistrée par Mitsubishi Motors lors de l'exercice précédent. Le groupe, détenu à 34% par le groupe germano-américain DaimlerChrysler AG, tablait sur des pertes de 1,29 milliard d'euros. Dans un communiqué, Mitsubishi explique que "les ventes et le résultat courant devraient être inférieurs aux prévisions de novembre, essentiellement à cause de la baisse des ventes de véhicules de tourisme sur notre marché intérieur".Le constructeur avait dû rappeler un million de véhicules l'an dernier, après avoir avoué qu'il avait pendant des décennies dissimulé des défauts de fabrication qui auraient dû être signalés aux autorités japonaises. Ce scandale avait entraîné l'action Mitsubishi dans un plongeon de 40% à la Bourse de Tokyo, et suscité la démission du directeur général du groupe. Le constructeur a déjà décidé des mesures de restructuration sous la houlette de DaimlerChrysler, avec pour objectif de sortir du rouge en 2001/2002. Ce plan prévoit notamment d'ici 2003 une baisse de 15% des frais de matériel, une réduction de moitié du nombre de ses plates-formes d'automobiles et une diminution de 20% de sa capacité de production. Quelque 9.500 des 65.000 emplois doivent être supprimés.L'annonce de Mitsubishi est intervenue après la clôture de la Bourse de Tokyo. Le titre a fini en baisse de 1,88% à 365 yens, alors que l'indice Nikkei terminait en hausse de 0,93%. avec Reute

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :