SES confirme le rachat des satellites de General Electric

 |   |  226  mots
Confirmant les informations qui circulaient depuis plusieurs jours, la Société européenne de satellites (SES) vient d'annoncer le rachat de la totalité des actifs de General Electric American Communications (GE Americom) pour un total de 5,5 milliards de dollars (6,17 milliards d'euros). SES offrait déjà des services de radio, télévision et communications à haut débit en Europe, Afrique du Nord, Asie et Australie sous la marque Astra. Le rachat de GE Americom lui permet de compléter son réseau mondial en acquérant une position forte aux Etats-Unis.General Electric détiendra 25,1% du capital et 20,1% des droits de vote de SES Global, une nouvelle entité qui regroupera notamment SES Astra, Americom, Asiasat et Star One. Soit une flotte de 28 satellites (11 Astra, 17 Americom) contrôlés à 100% auxquels s'ajoutent 13 satellites exploités en partenariat, principalement. L'opération se décompose en 2,7 milliards de dollars de cash et 15,4 millions d'actions de SES Global. Le nouveau groupe, qui revendique une valeur d'entreprise d'environ 14 milliards d'euros, affiche un chiffre d'affaires 2000 pro forma de 1,41 milliard d'euros et un Ebitda (résultat avant impôts, intérêts et amortissements) de 1,179 milliard. SES Global, dont un quart du capital sera dans le public, prévoit de s'introduire en Bourse aux Etats-Unis. Les investisseurs institutionnels luxembourgeois recevront des actions nouvelles afin de maintenir leur participation au niveau antérieur.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :