AOL Time Warner publie des résultats dopés par les abonnements

 |  | 329 mots
Lecture 2 min.
Numéro un mondial des médias et de l'accès Internet, AOL Time Warner vient de publier des résultats trimestriels supérieurs aux prévisions des analystes financiers, grâce principalement à la forte croissance des abonnements enregistrée ces derniers mois.Le bénéfice hors amortissement des survaleurs, impôts et charges a atteint 23 cents par action au premier trimestre, contre 19 cents à la même époque de l'année dernière (pro forma). Les analystes interrogés par Thomson Financial/First Call s'attendaient à un bénéfice compris entre 18 et 26 cents par action. L'Ebitda (résultat avant impôts, intérêts et amortissements) a progressé de 20%, à 2,1 milliards de dollars. Le chiffre d'affaires a augmenté de 9% à 9,1 milliards de dollars. La hausse est presque équivalente pour les trois principales sources de revenus du groupe : les abonnements, à 3,9 milliards de dollars, ont progressé de 9% ; les revenus publicitaires et commerciaux, à 2,1 milliards, ont augmenté de 10% ; la vente de contenus et les autres revenus enregistrent une progression de 8% à 3,2 milliards.Dans l'accès Internet, America Online a gagné deux millions de clients en trois mois, portant son porfefeuille à 28,8 millions d'abonnés fin mars. Le chiffre d'affaires de la division a augmenté de 17% à 2,1 milliards de dollars, tandis que l'Ebitda progressait de 35% à 684 millions. Aux Etats-Unis, souligne le groupe, la durée de connexion moyenne a approché les 70 minutes quotidiennes, contre 64 minutes au cours du trimestre précédent.L'activité câble de son côté, a progressé de 12% à 1,6 milliard de dollars, le nombre d'abonnés atteignant 12,8 millions fin mars. L'Ebitda de la branche a bondi de 15% pour atteindre 768 millions de dollars. Les résultats 2000 ont été retraités pro forma pour tenir compte de la fusion d'AOL et de Time Warner et ne tiennent pas compte des charges liées à l'opération.En début de journée à Wall Street, l'action AOL Time Warner gagnait 8,72% à 47,73 dollars. Le titre a gagné plus de 50% par rapport à ses plus bas du début de l'année. latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :