Carlton et Granada rapprochent ONDigital d'ITV

 |  | 300 mots
Lecture 1 min.
Les deux groupes britanniques de communication Carlton et Granada ont annoncé le rapprochement des deux sociétés qu'ils contrôlent ensemble, le bouquet de télévision numérique hertzienne ONDigital et le réseau hertzien ITV. ONDigital sera baptisé ITV Digital et ITV.com pour ses activités en ligne, ont indiqué les deux groupes dans un communiqué. Le rapprochement des deux activités "permettra d'en améliorer la gestion et devrait déboucher sur des économies de coûts de 20 millions de livres (31,7 millions d'euros) par an dès la deuxième année" suivant la fusion, assurent les deux groupes.ITV, plus important réseau de télévision commerciale de Grande-Bretagne, est détenu à environ 40% par Carlton et 53,8% par Granada. "Grâce à ce nouvau partenariat, ITV va dépasser la BBC et BSkyB. Il s'agit d'une première mondiale, avec un groupe qui aura une audience de 50 millions de personnes, payantes ou non", explique Michael Green, président de Carlton Communications, soulignant que le nouvel ensemble sera présent dans la télévision, l'accès et les contenus Internet et le commerce électronique.Mais ce rapprochement constitue aussi un constat d'échec partiel pour ONDigital : lancé fin 1998 avec un objectif de deux millions d'abonnés fin 2002, le bouquet vient tout juste de passer le cap du million (1,087 million fin mars, soit 75.000 de plus en un trimestre) et le taux de non-renouvellement des abonnés ("churn rate") atteint 22%. Devant lui, BSkyB, propriété du groupe News Corp de Rupert Murdoch, affiche 4,7 millions d'abonnés et un taux de non renouvellement limité à 9,8%.A la Bourse de Londres, Carlton cédait 3,38% à 400 pence en milieu de matinée après cette annonce, tandis que Granada perdait 3,23% à 180 pence. BSkyB abandonnait elle aussi un peu plus de 3% à 853,5 pence.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :