Dell craint une baisse de ses résultats au deuxième trimestre

 |   |  382  mots
La place de numéro un mondial, ravie à Compaq au premier trimestre, a un prix pour Dell : conséquence des fortes baisses de prix consenties pour gagner des parts de marché, le groupe, qui affiche des résultats tout juste stables pour le premier trimestre de son exercice, a revu à la baisse ses objectifs pour le trimestre en cours. Au premier trimestre (clos le 4 mai), le bénéfice net a atteint 462 millions de dollars contre 466 millions sur la même période de l'exercice précédent. Le bénéfice net par action se monte à 17 cents et correspond aux prévisions des analystes réunis au sein du consensus Thomson Financial/First Call. A cela rien d'étonnant, puisque Dell avait dû, comme nombre de ses concurrents, revoir à la baisse ses prévisions de bénéfices à la mi-février. Le chiffre d'affaires a progressé de 10% à 8,03 milliards de dollars. Et, fait notable, malgré la guerre des prix qui sévit sur ce marché - une bataille largement initiée par Dell, d'ailleurs - la marge brute du groupe est restée stable à 18% comparée au trimestre précédent. Au début du mois, le groupe a annoncé qu'il allait supprimer 3.000 à 4.000 emplois permanents sur les deux prochains trimestres, soit jusqu'à 10% de ses effectifs. Pour la suite de l'exercice, et plus particulièrement pour le deuxième trimestre, la direction de Dell table sur une baisse de 3 à 5% de son chiffre d'affaires comparé au premier trimestre et sur un bénéfice par action compris entre 15 et 17 cents. Les analystes tablaient jusqu'à présent en moyenne sur un bénéfice par action compris entre 16 et 20 cents pour le deuxième trimestre clos en juillet, avec un consensus à 18 cents, selon Thomson Financial/First Call. La direction du groupe s'est refusée à fournir des prévisions pour les marges brutes, mais a dit anticiper des marges nettes d'exploitation stables, voire en légère baisse au deuxième trimestre. Et elle reste déterminée à poursuivre sa politique de baisse des prix. "Nous voulons continuer à répercuter les prix des composants - qui baissent toujours - et qui constituent la base de notre politique aggressive de prix", explique sa direction.A la mi-journée sur le Nasdaq, l'action Dell perdait 4,17% à 24,80 dollars. avec Reuters

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :